Dans l’incapacité de poster sur Instagram et Facebook, elle met fin à ses vacances

0
7282

Abir 32 ans, jeune et jolie tunisienne, mariée mère de 2 enfants vient de vivre une mésaventure que nous ne souhaitons à personne.

Début Août elle et son mari ont cassé leur tirelire pour s’offrir un weekend et une salade mechouia à la Badira. Abir avait tout préparé pour immortaliser ces 48 h qui allaient leur coûter 2 salaires chacun: un livre de Paolo Coelho, un paquet de Marlboro Lights, une crème solaire hors de prix, un passage chez la pédicure pour avoir des pieds impeccables, un passage chez l’esthéticienne pour faire la chasse aux poils rebelles, et différents accessoires d’artisanat design : chapeau, couffin, fouta. Bref, elle était armée pour inonder de photos la TL Instagram, Facebook et Twitter de ses amies et provoquer chez elles (elle l’espérait) de l’envie, de la jalousie voire même de la haine.

Quelle ne fut cependant sa surprise lorsqu’elle se rendit compte qu’elle ne pouvait rien poster sur les réseaux sociaux, à cause d’une connexion 3G défectueuse, et d’un smart phone récalcitrant. Adieu les « calme à la Badira », les « Sushis Time !! », les « vitamine sea » et autres statuts et profil FBK accompagnés de photos prises sous différents angles afin de montrer à la planète entière à quel point elle kiffait sa race au bord de la piscine ou de la mer.

« Plus rien n’avait de goût, j’ai dû me résoudre à manger mes plats au lieu de les photographier, la pédicure n’avait plus aucun sens si je ne prenais pas en photo mes pieds au bord de la piscine, je me suis même forcée à lire le Paolo Coelho pour tromper l’ennui » nous déclare-t-elle la gorge nouée. « A quoi çà sert d’être heureuse si ça ne fait chier personne ??? »

24h de ce traitement eurent raison d’elle, et elle dut, la mort dans l’âme, annuler la fin de son séjour. « Ça ne servait strictement à rien de continuer cette mascarade. A quoi ça sert d’être heureuse si ça fait chier personne ??? » Un coup d’acétone sur les orteils pour enlever le vernis à ongle, et la voilà sur le chemin du retour en prenant soin au préalable de demander à son mari d’annoncer à tout le monde qu’ils n’étaient pas partis en vacances pour des raisons de santé.

Suite à cette mésaventure, nous conseillons donc vivement à tous nos lecteurs de bien vérifier leur smart phone et leur connexion internet avant de partir en vacances pour ne pas gâcher ces moments de bonheur en famille.

La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here