Coup de colère d’Estrosi : Cette fois, J’ai refusé d’avaler le sperme du Roi!

0
1061

Quelques jours après la fin du séjour polémique du Roi d’Arabie Saoudite en côte d’Azur, on vient d’apprendre que la vague de protestation qui s’est propagée contre la privatisation de la plage de la Mirandole n’a pas concerné que les simples riverains.

En effet, le séjour du Roi a été quelque peu tourmenté par une manifestation de dignité et de souverainisme salutaire de la part de la plus haute autorité de la ville de Nice Mr Christian Estrosi. L’élu local s’est joint aux protestataires consternés par les bruits et les odeurs causés par les séances quotidiennes de lapidation auxquelles s’adonnaient tous les mâles de la délégation du Roi.

« Il a droit de faire ce qu’il veut chez lui, à Nice mais on refuse que l’exercice de sa foi puisse déranger les habitants sans qu’il en paie le prix à hauteur de 300 euros par décibel dépassé. Nous sommes dans un pays laïc tout de même! » S’est indigné Mr Estrosi avant qu’il nous dévoile sa méthode bien française pour faire respecter la loi même aux plus puissants de ce monde  » Ayant eu des problèmes dans l’apprentissage de la langue arabe, je pouvais pas me plaindre directement auprès de l’entourage du Roi, donc j’ai décidé de ne plus lui accorder ses 2 pipes quotidiennes comme le stipulait notre contrat et de me contenter d’une seule juste après le déjeuner pour lui montrer qu’on ne peut pas faire avaler n’importe quoi à un élu frainçais et qu’il peut se tenir droit sur ses genoux pour faire respecter la dignité de sa région et de son pays. »

La bravoure et le courage de Mr Estrosi ont visiblement payé puisque le Roi a écourté son séjour pour rejoindre le Maroc où il espère trouver des officiels moins téméraires que leurs homologues français.

La ville de Nice a tout de même prolongé d’un mois l’affichage en arabe, la burqa obligatoire pour les femmes et les châtiments corporels pour les blasphèmes en espérant attirer une autre tête couronnée du Golfe avant la fin de la saison estivale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here