Christine Lagarde en Tunisie pour négocier l’achat d’une Renault Symbol

0
1130

Christine Lagarde, 11ème directrice générale du Fonds monétaire international, en fonction depuis le 5 Juillet 2011 et qui a succédé à Dominique Strauss Khan (socialiste incapable de prendre une douche discrètement) est en visite officielle à Tunis ce mois-ci.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tournée mondiale pour la promotion du programme TGCM (t’a vu la Grèce? C’est moi) visant à dissuader les pays avec un fort taux de t-shirts de Guevara (Tché pour les intimes) de mettre en place une politique de gauche.

Voici les faits marquants de la visite ainsi que le programme complet :

Elle a déambulé dans le centre-ville pendant une heure, visité le centre commercial de gauche « l’univers », le laboratoire de démocratie « Villa 78 » et s’est rendu sur un site de restauration de patrimoine « le siège du Takatol » pour y rencontrer deux jeunes bénévoles (les derniers de l’espèce).

Ensuite, elle a pris part à  «un déjeuner politique» dans un restaurant où les serveurs étaient agréables (ce restaurant n’a pas pu être localisé malgré tous les efforts de la rédaction).

Programme complet :

 

Déroulé de la première journée :

06h19 : Départ de Paris-Charles De Gaulle du vol AF 1184 à destination de Tunis

09h22 : Arrivée à Tunis. Un minibus a conduit les journalistes à l’univers (uniquement pour la presse ayant beaucoup bu la veille)

11h00 : Arrivée de Christine Lagarde au centre-ville accueillie par Bichra Bel Hadj Hmida, figure féministe et députée Nidaa Tunis, tête et pied de liste

11h30 : Démarche pour obtention d’un prêt pour l’achat d’une Renault Symbol

12h00 : Apéritif

12h30 : Traitement du dossier et refus du prêt par les banquiers tunisien (Hors presse)

13h30 : Déjeuner politique

14h00 : « Je suis Française monsieur, pas Grecque ! »  a t-elle crié en direction du chef d’agence ATB (Hors presse)

14h30 : Danse sur Zorba et sandwichs au feta par des activistes qui ne bossaient pas l’après-midi

Jour 2 :

7h50 : Négociations tendues, Madame Lagarde cède pour la boite automatique

8h12 : Apéritif

10h : « Déjeuner politique » avec Mokded Mejri

12h : Apéritif

Après midi libre : Madame Lagarde s’est penchée sur la crise des réfugiés mais « un taxiste » s’est montré regardant vis-à-vis de son décolleté. Elle a donc arrêté de travailler (et de se pencher).

Jour 3 :

8h00 : Apéritif

9h30 : Petit Déjeuner politique

10h : Apéritif

11h : L’accord pour le prêt est annoncé, l’agent monte Lagarde au premier étage pour signer les contrats

20h : Dépôt des valises et vol de la canne de Madame Lagarde à l’aéroport Tunis Carthage

22h : Point presse du Ministre de transport « on ne voulait pas faire baisser Lagarde, on lui a donc offert un officier de la douane pour qu’elle s’appuie dessus »

22h30 : Tweet de l’ancien ministre des finances grec « c’est la première fois que je la vois en déséquilibre (pas budgétaire) »

23h40 : Réponse de l’attaché de presse du FMI « billahi barra ya3tik 3asba 3la rassik »

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here