Bayrem Kilani alias Bendir Man a choisi le jour des élections législatives pour dévoiler une vérité d’une importance cruciale pour tous les Tunisiens: Les paroles de sa chanson « Enti Essout » sont totalement fictives.

« Je tiens tout d’abord à m’excuser auprès de tous ceux que cette chanson a encouragé à aller voter en 2011. Il n’est jamais trop tard pour dire la vérité, d’autant plus que nous sommes amenés à voter,  » annonce l’artiste d’un air désolé. Puis il ajoute: « J’avais vraiment trop fumé le soir où j’ai écrit les paroles. « Enti Essout » , dès le titre on voit que c’est un mensonge. Après l’affaire des parrainages des candidats à la présidence de la république et les magouilles aux bureaux de vote à l’étranger,  je m’attends au pire avec les élections d’aujourd’hui. Enti essout? Je dirais plutôt Winou Essout? »

Effet catharsis donc pour le musicien qui a avoué vouloir faire un petit break. En effet, concernant ses futurs projets, Bendir Man a annoncé qu’il attendait l’installation d’une nouvelle dictature pour se remettre en service. Un choix de carrière judicieux appuyé par son père, M. Mohamed Kilani, leader du courant communiste tunisien.

 

Réagir

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.