Béji Caïd Essebsi étant décédé depuis août 2013, Nidaa Tounes serait dirigé par son sosie!

0
1721
L'homme qui dirige Nidaa Tounes depuis l'été dernier serait un sosie.

La faucheuse, très active tout au long de 2013, semble ne pas avoir épargné les Destouriens. En effet, le parti Nidaa Tounes tente de garder secrète la mort de son leader et fondateur Béji Caïd Essebsi.

Selon une réunion filmée à l’aide d’une caméra cachée, on apprend que le dinosaure des politiciens a rendu l’âme à Paris au mois d’août dernier quelques heures après sa rencontre avec le leader du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi. Son décès dans la capitale française a facilité l’occultation de l’information par les cadres de Nidaa Tounes. Ces derniers auraient secrètement enterré le cadavre en France. Ensuite, sur les conseils de Kamel Eltaief, ils seraient partis en Egypte pour décongeler le corps d’un sosie de BCE, cryogénisé depuis l’an 1315 A.J.C.

La cryogénisation
L’Egypte antique a cryogénisé de nombreuses personnes, une d’entre elles est un parfait sosie du leader de Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi.

L’information gardée secrète au sein même du parti, il n’y aurait qu’un petit noyau de cadres qui serait au courant. D’ailleurs, selon notre investigation, Ibrahim Gassas aurait décidé de quitter le monde de la politique après avoir eu vent de cette information.

Contacté par un de nos journalistes, Mohsen Marzouk, chargé des relations extérieurs au sein de Nidaa Tounes nie cette information en bloc : « C’est ce genre d’intoxs qui va finir par tuer si El Beji, rabbi ytawel fi oumrou. » Tout ému, il ajoute: « si El Beji est éternel, n’en déplaise à nos adversaires politiques. » De son coté, Faouzi Elloumi, cadre du parti, affirme:  » Quelle grotesque supercherie! Il n’y a que le RCD pour avoir recours à ce genre de pratiques. »

En se rendant au siège de Nidaa Tounes à Tunis, notre journaliste a pu rencontrer quelques adhérents du parti. Mme L.M, la quarantaine, s’exprime au sujet de l’éventuelle mort du vrai BCE: « Bajbooooouuuuuuuuuj! Moi j’adore Bajbouj, il est trop mignon! En plus, il me fait trop rire! » K.N, militant syndicaliste à la retraite crie au complot: « Ce sont les « khwenjeyya » qui distillent ce genre d’informations. Ah ces islamistes! J’aimerais tous les voir brûler sur un bûcher en pleine Kasbah. Vive Bourguiba, vive le général Ben Ali! »

Toujours selon la vidéo de la réunion secrète, le sosie qui dirige le parti Nidaa Tounes depuis la fin de l’été aurait une inscription en hiéroglyphes tatouée au bas du dos. Notre journaliste d’investigation, Masdar Maouthouk, ne reculera devant rien afin de vérifier l’information. Absolument rien.

A suivre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here