Tunis – Dans le cadre de son plan triennal consistant à prendre la plus grande part du marché de distribution de véhicules de tourisme, le groupe Ennakl s’apprête à lancer en grande pompe une nouvelle gamme automobile spécialement pensée pour le marché tunisien. Il s’agit de la gamme S-Line El Khassara qui vient enrichir le catalogue déjà bien fourni de la marque Audi. En marge de la soirée de lancement, nous avons recueilli les propos de Fakher Tirbou, DG du groupe Ennakl.

 

Lerpesse: « En deux mots, comment présenteriez-vous la gamme S-Line el khassara? »

 

Fakher Tirbou: « La gamme S-Line el khassara consiste simplement en une finition supplémentaire qui vient s’ajouter à celles déjà existantes, à savoir Ambiente, Ambition, Ambition luxe et S-Line de laquelle s’inspire la dernière venue. Cette finition vient équiper les A4, A5, A6 A7, Q3 et Q5. En fait, l’extérieur est en tout point similaire à celui d’une S-line normale. Quant l’intérieur, il a été assez profondément revu, l’objectif étant de proposer un prix d’attaque plus serré.

 

Lerpesse: « Pourquoi un tel choix surtout qu’Audi est une marque premium? »

 

Fakher Tirbou: « C’est très simple! Avec ce contexte de crise, il nous fallait viser une clientèle plus large que les adhérents Afek Tounes, que nous saluons bien au passage. Pour ce faire, il fallait descendre en gamme et casser les prix afin de toucher un plus grand public. Regardez ces deux Q5 par exemple: Ils ont l’air identiques, sauf que l’un est S-Line V6 3.0 TFSI de 272 chevaux, commandé par la fille de Yassine (NDLR: Yassine Brahim, Secrétaire Général d’Afek Tounes), l’autre est un Q5 S-Line el khassara auquel nous avons greffé le tableau de bord de l’utilitaire Volkswagen Caddy. Les sièges en cuir Nubuck ont été remplacés par une banquette en toile de jute. De plus, ce bolide est mu par le 3 cylindres 1.0 litre de la Polo et la Seat Ibiza dégonflé à 54 chevaux. Il a été commandé par Sameh Derbeli si mes souvenirs sont bons. »

L'audi Q5 S-Line el khassara de Sameh Derbeli.
L’audi Q5 S-Line el khassara de Sameh Derbeli.
L'audi Q5 S-Line V6 3.0 commandée par la fille de Yassine Brahim.
L’audi Q5 S-Line V6 3.0 commandée par la fille de Yassine Brahim.
L'intérieur de l'Audi Q5 S-Line el khassara de Sameh Derbeli
L’intérieur de l’Audi Q5 S-Line el khassara de Sameh Derbeli

Lerpesse: « Vous n’avez pas l’impression d’altérer un produit noble? »

 

Fakher Tirbou: « Du tout! Nous ne faisons que répondre aux besoins de la clientèle! figurez-vous qu’une étude que nous avons commandé à Sigma conseil a révélé que 96% de notre clientèle ne recherche que le look extérieur, indifféremment de l’équipement et la motorisation! Prenant cette remarque en compte, nous avons demandé à la maison mère à Ingolstadt de développer des produits adaptés au marché local et voici le résultat: Audi à l’extérieur, Skoda à l’intérieur! L’acheteur tunisien est aux anges. Il en met plein la vue au voisin et au beau-frère sans se ruiner pour autant. De plus, pour que l’illusion soit parfaite, nous offrons les vitres teintées, de sorte que l’intérieur soit hors de portée des regards indélicats. »

 

 

Lerpesse: « Quid des commandes? »

 

 

Fakher Tirbou: « Pour le moment, c’est un succès qui dépasse nos espérances les plus folles! Le carnet des commandes est plein pour les 6 années à venir. »

 

Lerpesse: « Notre interview touche à sa fin. Que voulez-vous qu’on vous souhaite pour la nouvelle année? « 

 

Fakher Tirbou: « Encore plus de pigeons, euh de clients, et des droits de douane moins prohibitifs! »

2 COMMENTS

Réagir