Jeudi 25 janvier 2018, nous avons rendez-vous avec Mongi Rahoui, député du Front Populaire et président de la commission des finances dans la cafétéria de l’Assemblée Nationale pour discuter des revenus des députés. Autour d’un cappuccino qu’il a insisté à nous faire payer, il a été plutôt loquace sur le sujet, notamment concernant les primes à venir.

Ce dernier nous rappelle que les dernières augmentations connues de primes remontent à juin 2017. “Une éternité” dit-il, ladite augmentation plafonnant à une maigre enveloppe de 5 millions de dinars pour ne couvrir que les seuls frais de bouche et de logement. “Une broutille!” peste notre interlocuteur du jour. Après avoir commandé une deuxième tasse de Lavazza et un “Schnek” tout en nous tendant l’addition, Monsieur le Député nous a fait part de la dernière victoire des siens: une nouvelle prime d’absence vient récemment d’être approuvée en faveur des députés. “Cette gratification de bon sens” dit-il, viendra récompenser les députés absentéistes qui, du fait de leur absence, ne pourront être éligibles à la prime de présence touchée par leur congénères présents. Cette prime n’est que la toute première de toute une série de primes actuellement en discussion dont notre hôte du jour nous livre la primeur comme suit:

– Prime de respiration: prime venant récompenser tous les députés qui tiennent avec succès une respiration normale pendant l’exercice de leur mandat dans les locaux de l’Assemblée Nationale.

– Prime d’entrée dans l’hémicycle du pied droit: prime touchée par tout député entrant dans l’hémicycle du pied droit, avec un bonus prévu si l’entrée est précédée par la locution “Besmelleh”.

– Prime de l’hymne national: prime accordée à chaque député entonnant “Houmet el Hima” à chaque fois qu’il souhaiterait changer de sujet.

– Prime de solidarité avec la Palestine: prime équivalente d’un SMIC en faveur des députés faisant grève soit pour soutenir la cause palestinienne soit pour blâmer l’ennemi sioniste en toutes circonstances. Un bon de réduction pour un séjour à l’hôtel de l’une de leurs congénères sera offert à tout député qui privilégiera le vendredi comme jour de grève afin de profiter du long week-end.

– Prime liée au sport: prime récompensant les députés en cas de victoire des équipes de football qu’ils supportent. Une prime de fair play sera également versée à ceux dont les équipes favorites ont perdu ou fait match nul. Par impératif d’équité, les députés ne s’intéressant pas au football se verront également verser une prime équivalente.

– Prime de prénom: prime à laquelle est éligible tout député titulaire d’un prénom.

– Prime d’entrée dans l’hémicycle du pied gauche: non cumulable avec la prime d’entrée dans l’hémicycle du pied droit, sauf en cas d’entrée en sautant à pieds joints.

– Prime de gratitude: prime symbolique financée par un prélèvement mensuel visant tous les salariés des secteurs public et privé, en reconnaissance des efforts fournis par les des députés pour les représenter.

– Prime de consolidation des anciennes primes: prime visant à restaurer le pouvoir d’achat des députés, bien mis à mal par la loi de finances 2018.

– Prime supplétive: prime versée automatiquement et de plein droit à tous les députés qui ne bénéficient pas d’un minimum de 4 autres primes par ailleurs.

– Prime à l’innovation: pour indemniser les députés du temps passé à trouver de nouvelles primes.

Suite à cette rapide mise en bouche, Mongi Rahoui nous a dit que l’ensemble des députés se sont mis d’accord pour se tenir à cette liste (au demeurant non exhaustive) par égard au contexte économique difficile que connait actuellement le pays. Pressé par le temps, il nous a également confié à la hâte que toute l’assemblée s’est d’ores et déjà mise d’accord sur le principe de toutes les primes précitées, et que seuls les montants restent à définir, avant de partir prématurément afin de ne pas perdre le bénéfice de sa prime d’absence au titre du mois en cours.

La rédaction

Réagir

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.