Archéologie- Découverte du fossile d’un militant Ettakatol

0
3891

Nous sommes au saf saf, un célèbre site de fouille situé dans la banlieue nord de Tunis là où une équipe d’archéologues hollandais vient de faire une découverte surprenante. Ils ont déterré ce qui semble être le fossile d’un militant Ettakatol.

Yasser Haffar, étudiant en doctorat de géologie à l’Université de Maastricht, explique qu’il s’agirait d’un militant de la base du parti au poisson, un organisme de nature similaire aux cafards et aux rats d’aujourd’hui.

M. Haffar précise que les chercheurs ont nommé le fossile « Chkarus wel b’harus » .  Selon lui, cette découverte prouve que ces créatures ont disparu plus tôt qu’on le croyait. Grâce aux fossiles répertoriés jusqu’à présent, on estime que l’origine des militants Etakattol remonte à la période néolithique, 8000 ans avant J.C. Or, la présente découverte confirme l’hypothèse de l’apparition de cette espèce pendant l’ère paléolithique, il y a environ 3 millions d’années.

Il y a des preuves moléculaires que l’extinction des militants d’Etakattol n’a pas été naturelle, explique Yasser Haffar, mais les scientifiques ont maintenant un fossile pour poursuivre leurs recherches. D’après les premiers éléments, les chercheurs privilégient la piste d’un suicide collectif.

Les archéologues  continuent leurs travaux pour mieux comprendre dans quel genre d’environnement le chkarus b’harus vivait. On souhaite aussi estimer son âge avec une plus grande précision. Yasser Haffar conclut qu’il y a sûrement d’autres fossiles intéressants à découvrir, notamment un fossile vivant qui se présente aux élections présidentielles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here