Ammar, un chauffeur de taxi de 43 ans, découvre après 18 ans de mariage que sa femme Halima n’est pas vierge. Une révélation boulversante: « Je me sens trahi, c’est… c’est…» Il n’arrivera pas à terminer sa phrase, submergé par l’émotion.

C’est en regardant l’émission « Moussameh Derbali » du 22 novembre sur Animal TV qu’il a compris qu’il vivait dans le mensonge depuis 18 ans.

« J’ai commencé à avoir des doutes après la naissance de notre premier enfant mais je refusais de voir la vérité en face, la naissance des jumelles après n’a fait que confirmer mes soupçons, mais je n’ai pas osé lui poser la question, ma virilité risquait d’en prendre un coup » se confie Ammar à nos confrères de Tuniscopions.

Vendredi soir, en rentrant du théâtre d’El Mourouj 8, où il était allé voir « L’ école des femmes»  avec ses collègues, Ammar trouve sa tendre moitié devant l’émission phare de la chaîne privée de Gharbi Aasra, ancien marchand d’armes converti en marchand  de larmes. «Elle n’a même pas levé les yeux, j’ai tout de suite compris que quelque chose n’allait pas» explique-t-il. « La femme dans l’émission voulait récupérer son mari qui avait demandé le divorce dès le 1er soir en découvrant qu’elle n’était pas vierge, on pouvait entendre le présentateur lui chuchoter de pleurer, ça a fait rire ma femme, j’ai bien compris qu’elle se moquait de moi»

Ammar n’a pas directement posé la question à sa femme, il a préféré l’inviter à la même émission la semaine prochaine et la confronter au sujet devant quelques millions de télévoyeurs. Va-t-elle ouvrir le rideau?

1 COMMENT

Réagir