Ansar Chariâa porte plainte contre Apple

0
1708

 

L’organisation barbue vient d’annoncer sur son groupe Linkedin qu’elle portera plainte contre la firme à la pomme suite à l’échec de l’opération de Sousse le 30 Octobre dernier, où un kamikaze s’était fait exploser sur la plage sans faire d’autres victimes. Explication.

 

Abou Jomaa Al Hipsteri, un salafiste geek

Diplômé de l’ENSI après être passé par un institut préparatoire aux études d’ingénieur, le chemin de Boujemaa était tout tracé; il avait le choix entre le djihadisme et le suicide, il a choisi les deux.

Ce féru de nouvelles technologies et de pilosité faciale était bien connu des services du ministère de l’intérieur, il avait participé à l’opération « Sayab Salah » contre la censure en 2010 et au sit-in de Sijoumi en 2011 ainsi qu’à 2 Harlem Shake à Sejnen et Benguerden. Il s’était porté volontaire pour l’attentat de Sousse. « J’entends souvent les gens dire qu’ils se sont éclatés à Sousse, je veux essayer » S’amusait à répéter Boujemaa. Malgré la colère, ses compagnons semblent aujourd’hui soulagés de ne plus avoir à endurer son humour plus que douteux, c’est lui qui avait eu l’idée de baptiser cette opération « Angry beards: Sousse edition » après le veto essuyé par sa proposition « Candy Crush Soussa ».

 

Trahi par l’application « Maps » de son iPhone

« La cible de l’opération n’était pas les touristes, tout le monde sait qu’il n’y en a plus, mais la statue de Bourguiba au centre-ville. Quand le cheikh Abou Jaafar al Bahri lui a donné un parchemin pour s’orienter, frère Boujemaa s’était moqué de lui et avait sorti son iPhone pour lui expliquer comment fonctionne le GPS, et qu’on n’était plus en 1435. C’était un vrai connard, je suis sûr que ses 72 vierges le détestent déjà » Témoigne Abou Neymar Al Barchalouni, l’admin de la page facebook du groupe.

Abou Jomaa Al Hipsteri avait donc tout prévu, mais il avait oublié un détail important: l’application Maps de l’iOS est aussi fiable que la feuille de route du dialogue national, et il se retrouve perdu au milieu de nulle part à quelques minutes de l’explosion, c’est à ce moment qu’il décide de demander son chemin à un policier « Il avait l’air pressé, et avait du mal à cacher sa ceinture d’explosifs, mais j’étais sûr qu’il ne fumait pas de cannabis, donc je n’avais aucune raison de l’arrêter » Nous confie l’agent Firas Taghout.

 

Un qamis trop serré et une plage trop sableuse

Boujemaa n’avait plus beaucoup de temps, il s’est alors mis à courir mais son qamis trop étroit l’obligeait à faire des petits pas, et ses baskets « Mike Air Jordan » s’enfonçaient dans le sable limitant encore plus sa progression et c’est au niveau du Riadh palm hotel que sa course, ou plus exactement celle de sa moitié inférieure, prenait fin.

Après la réunion Post Project Review, la direction a pris plusieurs décisions dont la nomination d’un nouveau directeur à la tête du département nouvelles technologies, la migration totale vers Android et l’engagement de poursuites judiciaires contre Apple, propriétaire de l’application fautive.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here