Euro 2016: L’attaquant slovaque s’étant aventuré au delà de la ligne médiane appréhendé par la douane anglaise

0
634

Alors que les passionnés de football se félicitent du niveau particulièrement élevé du cru 2016 de la coupe d’Europe des nations, force est d’admettre que toutes les affiches n’ont pas offert le spectacle tant attendu, notamment le match opposant la sélection anglaise à son homologue slovaque.

En effet, alors que le onze slovaque s’est recroquevillé dans sa surface de réparation, appliquant religieusement les consignes de l’entraîneur, l’une des caméras a pris Vladimir Weiss, le seul attaquant aligné, en flagrant délit de pénétration dans la moitié de terrain anglaise, créant un malaise qui pourrait considérablement altérer les rapports entre les deux pays.

L’incident s’est produit en toute fin de match, à la 83ème minute, alors que le verrou slovaque semblait ne pas rompre face aux lasses offensives anglaises. Suite un dégagement des six mètres du gardien slovaque, son attaquant a semble-il été si obnubilé par le ballon, qu’il a complètement omis de faire attention à son placement. Sorti de sa torpeur, ce n’est que de manière tardive que le loup solitaire comprend ce qui se passe, bien trop tard Hélas! Alors que tous les joueurs anglais se sont rués vers le but de Matus Kozacik, l’attaquant de 26 ans s’est trouvé seul au monde au-delà de la ligne médiane.

Malgré les invectives de son entraîneur le sommant de revenir défendre, ce dernier ne l’a pas entendu de cette oreille et a pris ses aises sur les prés verdoyants de sa Majesté. Ce n’est qu’à la suite de l’alerte donnée par Joe Hart, le gardien de but anglais, que la police des frontières anglaise est intervenue de manière musclée, avant de reconduire manu militari l’attaquant en situation irrégulière jusqu’au banc de touche de sa sélection, en attendant son transfert à Calais.

A la fin du match, et suite à un interrogatoire poussé, Vladimir Weiss a avoué que s’il s’était retrouvé de manière non préméditée au-delà de zone autorisée, il a pris la décision d’y rester jusqu’au traditionnel échange de maillots suite au coup de sifflet final pour se fondre dans le groupe anglais, et profiter de la situation pour élire domicile en Grande Bretagne à la fin de la compétition. « Manœuvre nécessaire et urgente » selon ses dires « Dictée par le probable Brexit qui prend de plus en plus forme ».

Alors que la fédération anglaise réclame une sanction exemplaire à l’encontre du joueur clandestin, son homologue slovaque promet de frapper en force. Une extradition en Tunisie assortie d’un transfert forcé vers une équipe de la LP1 serait évoquée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here