Selon une source proche du concerné, Ahmed Mestiri aurait déclaré n’avoir aucun souvenir de sa candidature pour le poste de chef du gouvernement provisoire.

En effet, âgé de seulement 88 ans, il fut plus qu’étonné des déclarations autour de sa personne pour l’investiture de ce poste qu’il juge obsolètes et dénuées de sens.

Malgré l’insistance de son entourage, notamment les coups de fils jugés à la limite du harcèlement moral d’un certain A.N.C -qui tient à préserver son anonymat-,  Ahmed Mestiri continue à tout nier en bloc. Il insiste également sur le fait de n’avoir aucun lien de parenté avec ce dénommé « Alzheimer » dont tout le monde lui parle, deux fois.

Il aurait même déclaré « Je n’ai aucune ambition politique pour le moment, du moins, pas avant le départ des colons français ».

Réagir

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.