L’association “Mosquées Debout !” ainsi que le mouvement daech-friendly des “Salafistes Radicaux Anti-Daech Car Ce Sont des Terroristes Mais Nous Pas” ont réussi à obtenir le rapport secret de la COLIBE (La Commission des Libertés Individuelles et de l’Egalité, présidée par la sataniste Bochra Belhaj Hmida) qui va prochainement réglementer la vie des Tunisiens.

En effet, la COLIBE (présidée par la franc-maçonne Bochra Belhaj Hmida) a présenté un premier rapport public au président de la république Béji Caid Essebsi, alors qu’en catimini, elle préparait un autre rapport autrement plus nuisible.

Nous avons pu, grâce à notre proximité intellectuelle et professionnelle avec les associations susnommées, obtenir la version secrète de ce rapport dont nous mettons les points essentiels à disposition de nos lecteurs :

1 – L’héritage se fera à égalité entre garçons et filles, et à 1/3 pour le garçon et 2/3 pour la fille si celle-ci est lesbienne.

2 – Le mariage homosexuel sera obligatoire pour tous les enfants âgés de plus de 12 ans.

3 – Lors d’un mariage hétérosexuel, l’épouse aura dorénavant l’autorisation de battre son époux tous les premiers samedis du mois.

4 – Les mariages avec les animaux seront légalisés.

5 – Le zoo du Belvédère deviendra une maison close.

6 – L’éducation religieuse ne sera plus enseignée dans les écoles, collèges et lycées et sera désormais remplacée par l’éducation sataniste (les élèves apprendront notamment comment égorger des chats et boire leur sang sans salir leurs tabliers).

7 – Abrogation de la peine de mort et prolongement du délai d’avortement jusqu’à 30 ans après le 1er jour des dernières règles.

8 – Les femmes pourront faire la prière en string.

9 – Avant de faire l’appel à la prière, les imams devront ingurgiter une bouteille de vodka de 1.5L. Si l’appel à la prière se fait avec une cassette audio, celle-ci devra être aspergée de bière de marque Celtia.

10 – Le Coran sera réédité en écriture inclusive.

11 – Bochra Belhaj Hmida sera la nouvelle présidente de la république à vie et Maya Ksouri son premier ministre (en alternance avec Haythem El Mekki ).

Suite au discours présidentiel du 13 août, nous notons qu’à part la proposition concernant l’héritage, Béji Caïd Essebssi a fort heureusement décidé d’enterrer le rapport du COLIBE.

Affaire à suivre…

La Rédaction

Réagir