Lundi 30 décembre 2013

Misrata (LerPesse)

Tôt ce matin à Misrata, les forces américaines présentes en Libye ont mis la main sur le leader de l’organisation terroriste tunisienne d’Ansar chariaa: le fameux Abou Yadh. 

Un des villageois présent lors de la capture du terroriste raconte « cela fait maintenant deux jours qu’il nous casse les cou****. » Un soldat de l’armée libyenne qui a participé à l’arrestation témoigne: « nous n’avons pas bougé le petit doigt. Les forces américaines non plus d’ailleurs. Les habitants de Misrata étaient tellement remontés contre lui… »

Depuis qu’il s’est installé en LibyeAbou Yadh a pris l’habitude de se rendre quotidiennement au café du village . Le serveur du café en question nous fait part de ses impressions sur l’homme: « ce salopard nous obligeait à regarder le championnat tunisien ainsi que des émissions débiles comme « Andi Mankollek » ou encore « les guignols du Maghreb ». Au bout d’un moment, nous avons fini par craquer… »

Le patron du café tient à nous donner sa version des faits: « au début tous les habitués du café acceptaient de regarder les chaines tunisiennes avec Abou Yadh car ils ont un énorme respect pour l’homme qui a participé à l’élimination du général Massoud en Afghanistan en 2001. Mais depuis deux jours, Abou Yadh a commencé à suivre les travaux de l’assemblée nationale constituante portant sur le budget 2014. Sincèrement, après avoir suivi un dialogue national dont on n’a rien pigé, on était tous au bord du suicide. » Le vieil homme soupire pendant un court moment avant de poursuivre: « Hier c’était le comble, le point du non retour : Abou Yadh ne voulait pas quitter le café qui ferme habituellement à 23h. Il y est resté jusqu’à 3h du matin. Dés que la retransmission des travaux de l’A.N.C a pris fin , il a commencé à balancer les chaises et blasphémer en criant: « bordel , comment vais- je faire pour récupérer mes dédommagements alors que mon organisation est classée terroriste?! »

Choqués, les habitants de Misrata ont capturé Abou Yadh qui était dans un état hystérique. Puis l’ont délivré aux américains qui n’en voulaient pas non plus car ils pensent jusqu’à cet instant qu’il s’agit « d’un communiste non déclaré »

Il est à signaler par ailleurs que Abou Yadh a tenu à passer un dernier coup de téléphone avant son incarcération. D’après de hauts cadres sécuritaires américaines, il a contacté l’ONG pakistanaise « TSF » (Terroristes Sans Frontières). Une organisation financée par la CIA et la banque mondiale militant pour la liberté et le droit d’expression des terroristes dans tous les pays du monde.

3 COMMENTS

  1. j’atteste la véracité de ces faits étant donné que j’étais en vacances à misrata et j’étais dans ce fameux café qui s’appelle d’ailleurs  » au rendez vous des à bouts  » je me rappelle d’ailleurs qu’il y avait bob et john deux américains en vacances à misrata comme moi et ils ont filmé abou yadh entrain de balancer les chaises du café par la fenêtre , j’ai réussi quand même à prendre une photo de son arrestation , c’est une photo qui coute chère et j’attends les offres .

  2. C’est quoi ça: « TSF » (Terroristes Sans Frontières). Une organisation financée par la CIA et la banque mondiale militant pour la liberté et le droit d’expression des terroristes dans tous les pays du monde.

    L’unique ONG pakistanaise TSF est: Telecoms Sans Frontière.

Réagir