Accord entre Cactus prod et les terroristes de Chaambi pour suspendre leurs activités pendant le mois de ramadan

0
621

Sami El Fehri peut enfin souffler. Cactus, sa boite de production, profitera pleinement du mois de ramadan pour engranger, comme à l’accoutumé, d’énormes bénéfices. Célèbre pour ses œuvres poignantes, ancrées dans la réalité sociale tunisienne ( Bent Walad, Maktoub, Casting…), Cactus production n’a pas pu tirer profit du mois de ramadan de l’année dernière, la faute à des terroristes peu sensibles aux délices offerts par la télévision tunisienne aux millions de tunisiens s’adonnant goulûment à la rupture du jeûne.


Joint par téléphone, Sami El Fehri nous éclaire au sujet de cette affaire: « La tuerie survenue le 25 juillet dernier, fête de l’indépendance mais également vingtième jour du mois saint pour l’exercice 2013, a eu un impact direct sur notre buisness. Le deuil national nous a réellement plombé. Nous avions beau demander aux hautes autorités religieuses islamiques en Egypte et en Arabie Saoudite de rallonger le mois de ramadan de quelques jours afin que nos productions continuent à être appréciées autour du repas familial, malheureusement toutes nos requêtes ont été refusées sans aucune justification » . Le directeur de Cactus prod reprend son calme puis continue sur un ton ferme: « Tout de suite après la diffusion des portraits-robots des présumés assassins, j’ai pris contact avec la plupart d’entre eux. Comme moi, ils ont été injustement jetés en prison. C’est là où nous nous sommes rencontrés. Nous avons gardé de très bonnes relations. »

Courageux et téméraire, celui qu’on surnomme désormais « Free Sami », a réussi à trouver un terrain d’entente avec ses ex codétenus. Ces derniers s’engagent à ne commettre aucun attentat terroriste tout au long du mois de ramadan. En contrepartie, Sami El Fehri leur offre Naoufel Ouertani, Med Arbi Al Mezni et le duo Bassem/Faycel en tant qu’esclaves et promet de promouvoir « dawlet el khilafa » dans le prochain Maktoub.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here